BAMBINS & CÉRÉMONIE / 2

Dernière mise à jour : janv. 10


PARTIE 2 : "LES BONS TRUCS À SAVOIR"

Par Stella


Il n’est pas toujours facile de concilier enfant en bas âge et mariage… On ne vous parle même pas de la cérémonie ! Il existe pourtant quelques astuces pour ceux qui ne sauraient se passer de ces adorables têtes blondes.




Occuper les enfants ailleurs pendant la cérémonie


Il est assez difficile de les canaliser un groupe d’enfants le temps d’une cérémonie. Encore plus si les enfants ont entre 2 et 6 ans (voir article partie 1 : « La vérité toute crue »). Au-delà de 15 « petits bouts », ça peut même virer au cauchemar…


Si pour le reste de vos convives, cette heure « hors du temps » passera comme un éclair, ce sera beaucoup moins vrai pour vos loulous. Alors pourquoi ne pas tout simplement leur laisser le droit de profiter de ce moment pour qu’ils vaquent à des occupations beaucoup plus sympas ?… Faîtes-en sorte que ce soit vraiment la fête pour eux aussi…


Misez sur des activités qu’ils adorent. Dans le top 3 : le château gonflable, la pêche miraculeuse (vous savez : la pêche aux cadeaux dans un bac à sable !) mais surtout surtout surtout, on est fan absolu des grands jeux à thèmes. Ceux proposés par « L’Univers de Jeff » par exemple sont juste géniaux : animés par des comédiens en costumes bluffants, les gamins adorent et ne les lâchent plus d’une semelle de toute la journée ! Et si le grand jeu démarre juste avant la cérémonie, c’est gagné !




Rassurer les parents


Parfois, ce sont les parents (invités) des enfants qui ne veulent pas les lâcher… La petite phrase qu’on entend tout le temps : « Mais ça leur fera de beaux souvenirs ! » Ou pas… Franchement, vous vous souvenez du mariage de votre tante quand vous aviez 3 ans ?


Prévoyez des baby-sitter ou - encore mieux ! - une équipe d’animation, conviées dès l’arrivée des invités sur le lieu de réception. Avant la cérémonie, annoncez clairement que des activités sont prévues pour les enfants. Présentez l’équipe de baby-sitter et/ou d’animateurs pour que tout le monde soit rassuré.


Et puis adressez-vous aussi directement aux enfants ! Parce qu’ils sont les premiers concernés… Expliquez-leur que si la cérémonie est trop longue, il y a plein de choses prévues rien que pour eux, ailleurs, le temps de la cérémonie, et qu’ils ont le droit d’en profiter !


Enfin : laissez le temps aux parents et aux enfants de s’organiser avant la cérémonie. Ainsi chacun vaquera à ses occupations sereinement, et l’esprit léger !






Pour les enfants qui veulent assister à la cérémonie


Certains enfants tiennent absolument à être présents : super ! Mais organisez le placement pour que ça se passe le mieux possible.


Evitez de placer les enfants en dessous de 6 ans, tous ensemble et au même endroit : l’effet de groupe peut vite tourner à la catastrophe ! (Vous avez déjà vu une cour d’école ?). Placez-les plutôt chacun près de leur famille, sous la surveillance d’un parent proche. Et surtout : de préférence sur les côtés extérieurs, de manière à ce qu’ils puissent s’échapper discrètement s’ils s’impatientent.


Autre conseil très important : attention aux poussettes ! Surtout pas dans l’allée centrale ! D’abord parce qu’elle est très utilisée pendant la cérémonie, notamment par le photographe… et justement : parce que ce n’est pas très joli sur les photos… Placez le « parking à poussettes » de préférence sur les côtés extérieurs dans les rangs du fond.




Pour les enfants qui participent à la cérémonie


Pas de secret : ça marche s’ils sont bien préparés !


D’abord, il est important de bien les informer sur ce qu’il va se passer le jour J. Mais surtout, il faut les rassurer. Je parle de l’appréhension des émotions des adultes qui ne sont pas toujours facile à gérer pour eux. Plusieurs semaines avant la cérémonie, expliquez régulièrement à vos enfants, que parfois, quand les adultes pleurent, ce n’est pas forcément qu’ils sont tristes ou en colère. Parce que oui, le bonheur ça peut aussi faire pleurer les grands… et les petits.


Pour la petite mission que vous lui confiez : entrainez-le dès qu’il le demande ! La répétition est pédagogique. Et très important : il faut que cette mission reste un vrai plaisir ! Ne leur forcez jamais la main.


Le jour J : dès votre arrivée sur le lieu et avant la cérémonie, présentez-lui l’officiant.e et laissez le répéter dans l’espace autant de fois qu’il le souhaite : pour prendre ses marques !


Et surtout : on vous conseille vivement de faire participer des enfants qui ont plus de 6 ans…




L’Age d’or


A partir de 7 ans, les enfants commencent à mieux cerner les différentes émotions. Et ils cultivent même parfois une certaine fascination pour les cérémonies : il y a quelque chose de spectaculaire et d’un peu grandiose qui les fascine. C’est le moment d’en profiter !


Souvent les futurs mariés se disent : « plus c’est petit, plus c’est mignon ». C’est dommage… et pas tout à fait juste en réalité. Parce qu’en dessous de 5 ans, les petits ne comprennent pas vraiment ce que vous leur demandez de faire. Ils font ça pour vous faire plaisir à vous, c’est tout. Ils sont en quelques sorte «instrumentalisés » : un peu comme si on faisait d'eux des "petits singes savants" . Alors qu’après 7 ans, c’est pour eux une vraie mission qu’ils prennent véritablement à cœur. Le regard d’un enfant totalement en accord avec ce qu’il fait, conscient de l’importance du moment mais aussi de ses gestes ou de ses mots, c’est juste bouleversant.


Ils sont hyper demandeur et très volontaires. Ils y mettront tout leur cœur. Ils vont adorer que vous les fassiez participer… Émotion garantie ! Vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! De 7 à 18 ans, les enfants sur une cérémonie c’est juste waouh !


Dans le troisième article sur le sujet "L' état de grâce", je partagerai avec vous mes plus beaux souvenirs d'enfants et de cérémonies...



Merci pour les Photo de : Dorothée Buteau (photo de couverture), À Ce moment Là Photographie, Céline Zed et Pascal Laco (Toutes issues de nos cérémonies, comme d'habitude !)